L'équipe créative derrière
le spectacle
"Le Mystère Davel"

MISE EN SCÈNE
par
Nathalie Pfeiffer

MUSIQUE
par
Stéphane Blok

COSTUMES
par
Nadia Cuénoud

LUMIÈRES
par
Gilles Maire

LES ACTEURS

Texte & Mise en scène

Entre 1986-1994, elle suit une double formation à Paris; une formation pratique de 3 ans au cours de Nicole Mérouze, puis, le cursus théâtre de la Sorbonne Nouvelle. Elle termine ce cursus par une Maîtrise en théâtre avec mention.

En 2008, elle reprendra un cursus à l’UNIL: Performance et Dramaturgie du Texte sous la direction de Danielle Chaperon. Elle a suivi des stages sous la direction de : André Steiger, Lilo Baur, Giovanna Marini, Michel Joris.

Rentrée en Suisse, elle commence une carrière de comédienne sous la direction de metteurs en scène comme J.-C. Issenman au Petit Théâtre de Lausanne, J.-P. Amiel, et au TMR de Montreux sous la direction de metteurs en scène comme J.-P. Weiss, Antony Mettler, Frédéric Martin, D. Würsten, ou encore Jean Chollet, au Théâtre du Jorat et à l’ECT à Lausanne.

Parallèlement elle continue à travailler avec des metteurs en scènes parisiens, comme J.-L. Moreau, Danna Westberg, Eric Laborie et Jan Rouiller, Jacques Lorcay, Henri Lazarini, Sébastien Castro, Guillaume Bouchède, Annick Blanchetau ou Jean Mourière. Elle participe à de nombreuses tournées, et depuis 33 ans, elle joue partout en suisse romande, en France ou plus généralement dans les pays francophones.

Mises en scènes

Dès 1999, elle obtient un soutien de la Fête des Vignerons pour mettre en scène un premier spectacle jeune public en plein air à Vevey: Les Diablas. En 2005 et en 2006 elle montera deux spectacles au théâtre de la Grenette, toujours à Vevey, Ils s’aiment de Palmade et Robin et A la Nuit la Nuit de F. Billetdoux.

En 2009, Jean Chollet lui ouvre les portes de son théâtre à Lausanne pour une mise en scène ambitieuse avec 20 femmes: Dis à ma Fille que je pars en Voyage (Cie Paradoxe) de Denise Chalem. En 2010 et 2013 elle dirige deux spectacles créés au théâtre Oxymore: Les Bâtisseurs d’Empire de B. Vian pour la Cie 81/2 et Dans un Livre j’ai lu que… de Eugène.

En 2017, elle crée 1916, Ciel Bleu à l’Horizon (Cie Paradoxe) en coproduction avec Oriental Vevey et Espace Culturel des Terreaux Lausanne. En 2018 elle met en scène un conte musical japonais sur une musique de Gérard Massini : UrashimaTaro.

Enfin, en 2020, elle travaille sur des textes de Alan Bennett Une Soirée Anglaise (Cie Paradoxe) qu’elle crée au théâtre des Trois Quarts à Vevey, puis en tournée.

Musique

Stéphane Blok

Spectacle en cours

Diplômé de l’école de Jazz et Musiques Actuelles de Lausanne, il sort à 23 ans, un premier disque de six titres Esperanza Nicholasohn, suivi deux ans plus tard de l’album Les Hérétiques. Suivront encore deux albums en 1998 et 2000, avec en parallèle des livrets pour choeurs mixtes sur les musiques de Nicolaï Schlup.

En 2003, le film co-signé avec Pierre-Yves Borgeaud Ixième : Journal d’un prisonnier reçoit le Léopard d’or section vidéo, du 56e Festival international du film de Locarno.

De 2002 à 2010, Stéphane Blok collabore avec le compositeur et contrebassiste Léon Francioli : le duo produira deux albums (Boum en 2006 et La grande Eau en 2008), ainsi que trois spectacle de scène, Les Ephémères (2005), La grande Eau (2008), Chronique du prévisible (2009).

2012 voit la création du spectacle Chants d’entre les immeubles (l’album éponyme est produit la même année), suivi deux ans plus tard de Complaintes de la pluie qui passe : ces deux albums sont récompensés par l’Académie Charles Cros en 2015.

En 2016, Stéphane est désigné co-librettiste de la Fête des Vignerons 2019. Il poursuit sa démarche musicale avec Poèmes de la veille.

En 2022 Création de son spectacle Dans l’attente de jours meilleurs dont il serait fâcheux de douter (cf. flyer).

Costumes

Nadia_Cuenoud

Nadia Cuénoud

Costumière de formation, Nadia se partage entre danse, théâtre et cinéma. Des années remplies de voyages et de création pour le Béjart Ballet Lausanne, la Radio Télévision Suisse, ainsi que divers metteurs en scène et chorégraphes; Philippe Mentha, Denis Maillefer, Philippe Saire, Kieslowski, pour ne citer qu’eux.

La sédentarisation l’amène plus tard à travailler pour plusieurs musées et créer des costumes historiques, Panorama Bourbaki à Luzern pour le plus connu, puis à ouvrir son propre atelier de couture & costume à Cully, sa ville natale, en 2002.

Soucieuse de trouver de belles matières nobles, réalisant sur place les créations et privilégiant les désirs de sa clientèle, autant pour des transformations que des pièces uniques. 

Lumières

Gilles Maire

Gilles Maire

Gilles est scénographe, muséographe et éclairagiste indépendant depuis 1997. Il a notamment travaillé au Théâtre de Vidy, au Petit Théâtre de Lausanne, au Théâtre du Passage, au Théâtre du Grütli, au Théâtre de Beaulieu, ainsi qu’au Musée d’Ethnographie de Genève.

Il est chargé de cours à la Manufacture.

Les Acteurs

Laurent incarnera Philippe Bugnon. C’est lui le porteur de l’histoire.

Ce vaudois enraciné dans la culture (et la viticulture) lémanique est archéologue et conservateur du Musée romain de Lausanne-Vidy.
Depuis juillet 2000, il est également humoriste. On l’a vu notamment en 2022 à Boulimie en 2022 avec son complice Thierry Meury dans “Dieu et Dieu font quatre”. Il est aussi un des rédacteurs du Journal satirique Vigousse.

Il campera un personnage à fort caractère qui déteste Davel, mais sait tout sur lui.

Laurent Flutsch

Laurent Flutsch

JF Chevalley

Jean-François Chevalley

Jean-François incarnera le Major Davel, Vigneron Domaine Chevalley, Cavalier, Lieutenant des Milices Vaudoises, .

On le surnomme Cabalus tant sa famille est attachée au domaine hippique, une famille séculaire de Lavaux, composée de vignerons, mais encore d’avocats ou d’hommes de loi. Un peu comme Davel en somme !

Il sera le Major qui quittera la place avec ses cavaliers, mais aussi un personnage à découvrir dans son quotidien.

Senar sera Sylvestre

Enfant de Cully, ce rappeur lausannois s’est lancé il y a quelques années et a participé au projet « L’aimant » sorti en 2021. Le théâtre est un nouveau challenge pour lui.

Il sera le jeune Sylvestre, plein de doutes, qui découvre la vie de Davel et son histoire. Il en ressortira changé et nous donnera le mot de la fin ou plutôt le fin rap de l’histoire.

senar

Senar

Élise Pélizarri

Élise sera Marie, la Belle Inconnue

C’est une jeune comédienne franco-lausannoise qui après son cursus en France rejoint “Acting Line Studio” à Lausanne. En 2020, elle écrit sa première pièce de théâtre : “La Captive”, mis en scène par Thomas Miauton, dans laquelle elle partage le plateau avec Yoann Saisselin. De cette collaboration naîtra la Compagnie “ToutaKou” qui se développe actuellement dans la région Lausannoise.

Elle campera une vendangeuse Huguenote, courageuse, vivante et drôle qui fera rire Davel. Car à 20 ans on rit et on aime !

 

Nicolas incarnera Ramuz – César de La Harpe 50 ans – de Crousaz

Nicolas est un enfant de la balle. Né dans un cirque qui n’est jamais resté bien loin de lui. Sorti de l’école des Teintureries, il travaille régulièrement dans la région lausannoise. En 2022, il a notamment joué dans Terreur mis en scène par Jo Boegli ou dans Le Seigneur des Nanos de Evelyne Knecht. Il écrit également pour des choeurs et a même créé un opéra Lucius.

On l’engage donc comme écrivain, comédien, ou metteur en scène.

Nicolas Ruegg

Nicolas Ruegg

Philippe Thonney

Philippe sera Monachon – Isaac Hignou – Mercier apothicaire

Sorti du conservatoire de Lausanne en 2002, il n’a cessé d’arpenter les scènes romandes, dans des registres très divers. Comédie, drame, ou théâtre expérimental, rien ne le désarçonne. En 2022 dans “Les Insoumis”, de Carole Prieur, mise en scène de Miguel Fernandez-V, ou en mars 2023 dans les Quatre Doigts et le Pouce.

Il sera le libraire lausannois Hignou et le faux-monnayeur Mercier, le receleur de… la tête de Davel !

Sarah sera La Voix dans la nuit

Chanteuse lyrique diplômée du conservatoire de Genève, elle se distingue dans toute l’Europe avec son répertoire de concert, de récital et d’opéra. Après des débuts en Roumanie, elle participe à la création de La Cantatrice Chauve de Gérald Calvi à l’Opéra National de Montpellier. A l’Opéra de Lausanne, son interprétation d’Aspasie dans Phi-Phi d’Henri Christiné fut unanimement saluée par la critique.

Elle donnera vie à une scène d’amour.

Sarah Pagin

Sarah Pagin

Yohann Saisselin

Yohann Saisselin

Yohan incarnera Juste Olivier 30 ans – Paul Grel

Un jeune homme surprenant que ce jeune comédien, vif amoureux des mots qui après ses cours à l’école Acting Line Studio à Lausanne, est bien décidé à embrasser le métier.

Il sera un Juste Olivier de 30 ans, en pleine écriture de son Histoire du Canton de Vaud.
Il incarnera aussi Paul Grel. Mais ça, pas question de dévoiler qui est ce personnage, il faudra venir voir la pièce.

Pierre incarnera César de La Harpe 83 ans – Benjamin Dumur

Ce genevois atypique se lance en 1973 dans la chanson. Auteur-compositeur-interprète, il fait de nombreux concerts dans toute la francophonie. Il retrouve en 1982, son métier d’ingénieur en transports qu’il pratiquera durant 35 ans, l’amenant à vivre plusieurs années en Thaïlande et au Laos. Depuis sa retraite, il a renoué avec la scène.

Il sera l’impétueux César de La Harpe ainsi que le lausannois Benjamin Dumur deux grands amis de la cause davélienne.

Pierre Chastellain

Pierre Chastellain

Affiche

Laura Béguelin

Laura Béguelin

Laura, graphiste

Cette passionnée d’arts visuels se forme à l’École romande d’arts et communication, tout en menant à bien un apprentissage de graphiste.

Créative, elle pratique le dessin, le tatouage, où s’attelle à des illustrations, toujours au service de projets qui lui tiennent à cœur. Elle contribue par son coup de crayon et sa ligne claire à la définition de l’identité des visuels du Mystère Davel; l’affiche, mais aussi un verre souvenir.

error: Ce contenu est protégé !
back to top